Inscrivez vous au forum Golfistes.com Se connecter et se déconnecter du forum Rechercher sur le forum Editez votre profil Messagerie Privee La GolfiMap pub
Le portail VW Golfistes Le forum VW golfistes L'agenda des évènements Le Club Golfistes Hebergement d'images gratuit L'annuaire ToO VW
vw vw vw vw vw vw vw vw vw vw vw vw vw
Pétition contre nouvelles mésures de vidéoverbalisation
Aller à la page Précédente  1, 2
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FORUM -> Le Bar...sans alcool...
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message

Bobinou
Golfiste motivé
Golfiste motivé


Inscrit le: 27 Mar 2011
Messages: 1229
Ville: nowhere in America
Département: 42
Pays: FRANCE

MessagePosté le: Lundi 28 Janvier 2019, 19:55    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Cher ami conducteur,

Avec le Grand débat national, nous avons l’occasion ou jamais d’exiger le retrait du 80 km/h, une mesure imposée sans concertation par un Gouvernement qui s’est obstiné de façon insensée !

Cette mesure a été imposée dans toute la France à titre soi-disant expérimental. Mais si nous ne profitons pas de cette opportunité pour en finir une fois pour toutes, le 80 km/h deviendra certainement définitif car le Gouvernement sortira encore un argument bidon pour parvenir à ses fins.

Et ensuite, les ayatollahs anti-vitesse en obtiendront encore plus. Ils sont en embuscade, et cherchent déjà à imposer la généralisation du 30 km/h dans les villes et le passage à 110 km/h sur les autoroutes.

Alors, s’il vous plaît, prenez quelques minutes pour apporter votre contribution au Grand débat national et demander le retrait du 80 km/h.

Pour cela, rendez-vous sur le site internet officiel du Grand débat national :

https://granddebat.fr/

Inscrivez-vous (bouton vert en haut à droite) :

Il vous suffit d’entrer votre nom ou un pseudonyme, votre email, un mot de passe et votre code postal (sans oublier de cocher les cases permettant d’accepter les conditions d’utilisation et de dire que vous n’êtes pas un robot).
Vous recevrez ensuite un message pour confirmer votre adresse email : il suffit de cliquer sur le lien qu’il contient pour terminer votre inscription.

Vous voilà maintenant prêt à apporter votre contribution au Grand débat national !

Dans le menu tout en haut, cliquez sur "Contributions".
Puis cliquez sur le lien "Accéder à l’espace dédié".
Choisissez "Organisation de l’État et des services publics" et cliquez sur "Partager vos propositions".
Cliquez sur "Déposer une proposition" (bouton vert).

Donnez un titre à votre contribution :

Stop au 80 km/h sur route

Descendez tout à la fin du formulaire, à la question "Y a-t-il d’autres points sur l’organisation de l’État et des services publics sur lesquels vous souhaiteriez vous exprimer ?". Il vous suffit de copier-coller la réponse suivante :

Il faut revenir sur l’abaissement de la limitation de vitesse à 80 km/h sur le réseau secondaire. Cette mesure a été imposée sans concertation, après une expérimentation biaisée aux résultats peu probants, contre l’avis des Français.

Cela pénalise injustement les conducteurs : temps de trajet rallongés, dépassements dangereux, camions collés aux voitures… Sans parler des radars qui flashent à tout va !

Le Gouvernement doit veiller à l’entretien des routes, au lieu d’y baisser la limitation de vitesse !

Le Gouvernement doit mettre la politique de sécurité routière au service des conducteurs, au lieu d’en faire une politique fiscale et un véritable racket par les radars !

Le Gouvernement doit traiter les conducteurs en citoyens responsables, acteurs indispensables de la sécurité routière : laissez-nous adapter notre vitesse aux conditions de circulation, au lieu de détourner notre attention de la route, en nous obligeant à rouler à une vitesse inutilement réduite, les yeux rivés sur le compteur !

Voilà, il ne vous reste plus qu’à valider votre contribution en cliquant sur "Soumettre" !

Et après, pensez à transférer cet email autour de vous. C'est très important ! Il faut que chacun d’entre nous insiste auprès de quatre ou cinq amis conducteurs et s’assure qu’ils envoient bien, eux aussi, leur contribution au Grand débat national. Nous comptons sur vous. C’est essentiel pour la réussite de cette mobilisation.

Le 80 km/h, les Français n’en ont jamais voulu.

Ensemble, avec tous les membres et sympathisants de la Ligue de Défense des Conducteurs, nous nous sommes battus pendant des mois contre cette mesure arbitraire : nous avons recueilli plus de deux millions de signatures contre l’abaissement des limitations de vitesse, mobilisé parlementaires et élus locaux, participé aux manifestations et combattu sans relâche la désinformation du Gouvernement.

Il faut le rappeler : l’intérêt du 80 km/h pour améliorer la sécurité sur les routes n’a jamais été démontré. Pour justifier sa mesure, le Gouvernement s’est abrité derrière une expérimentation bidonnée, avec des résultats peu probants, biaisés par des travaux réalisés sur les tronçons concernés.

Aujourd’hui, 86 % des Français souhaitent que le Gouvernement revienne sur sa décision.

Sur la route, les conducteurs en font les frais tous les jours : temps de trajet rallongés, dépassements dangereux, camions collés aux voitures… Sans parler des radars qui flashent à tout va, quand ils n’ont pas été pris pour cible par des Gilets jaunes excédés !

Pour apaiser la colère des Français, le Gouvernement prétend leur donner la parole. Mais sur le site officiel du Grand débat national, parmi les dizaines de questions posées, il n’y a pas un mot sur le 80 km/h ! Avec la hausse du prix des carburants, c’est pourtant ce qui a mis le feu aux poudres…

C’est donc à nous, conducteurs, d’imposer le 80 km/h dans le Grand débat national… pour en finir une fois pour toutes… et, à la place, exiger une politique de sécurité routière digne de ce nom !

Aujourd’hui, le Président de la République et son Gouvernement semblent prêts à lâcher du lest : ils parlent vaguement de réaménager la mesure au niveau local. Mais il n’est pas question de se contenter de quelques assouplissements ici ou là : c’est le retrait pur et simple du 80 km/h que nous exigeons !

Il faut absolument nous faire entendre maintenant car nous n’aurons sans doute pas d’autre occasion de remettre en cause le 80 km/h.

C’est pourquoi votre mobilisation aujourd’hui contre le 80 km/h est indispensable, comme celle de tous les conducteurs : avec toutes nos contributions, nous allons submerger les organisateurs du Grand débat national.

Ensemble, nous allons imposer la voix des conducteurs dans le Grand débat national pour exiger le retrait du 80 km/h, la fin du tout-répressif et le retour aux fondamentaux de la sécurité routière : que les pouvoirs publics entretiennent les routes… et qu’ils laissent les conducteurs libres de se concentrer sur leur environnement, en adaptant leur vitesse en conséquence !

Merci pour votre engagement.

L’Équipe de la Ligue de Défense des Conducteurs


_________________
Flat out!!!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé

Bobinou
Golfiste motivé
Golfiste motivé


Inscrit le: 27 Mar 2011
Messages: 1229
Ville: nowhere in America
Département: 42
Pays: FRANCE

MessagePosté le: Lundi 20 Mai 2019, 13:55    Sujet du message: Répondre en citant

[/url]https://news.liguedesconducteurs.org/index.php?option=com_acymailing&ctrl=url&subid=424235&urlid=1835297&uuid=710e65b64b1577f57b81afa001f6c8b9&mailid=1966[url]

Citation:
Madame, Monsieur,

Le 16 avril dernier, les députés européens ont voté l’installation obligatoire d’une boîte noire et d’un brideur de vitesse dans chaque voiture.

Mais le Conseil des ministres de l'Union européenne n’a pas encore validé ce texte.

Et, grâce aux 158.000 premiers signataires de notre pétition "Non au flicage permanent des conducteurs", il y a un espoir de les faire renoncer à ce projet odieux.

Tout dépendra de l’ampleur du mouvement de colère des citoyens, alertés et décidés à défendre leurs libertés face à ces attaques inacceptables de l’Europe.

S’il vous plaît, signez et faites signer massivement la pétition "Non au flicage permanent des conducteurs".

C’est votre liberté de circuler qui est en jeu ! Et celle de millions de conducteurs qui n’ont pas une conduite dangereuse, mais qui vont se trouver tenus en laisse électronique pour les faire obéir, de gré ou de force !

Soit vous branchez "volontairement" le brideur de vitesse, et vous suivrez au km/h près, à chaque panneau, la moindre limitation de vitesse réglementaire. Même quand elle vous semble inutilement basse et pénalisante pour vos trajets.

Soit vous refusez d’obéir à cette machine qui décide pour vous et d’obtempérer à ce qui s’apparente à un dressage odieux, mais là, un mouchard enregistre chacun de vos petits dépassements de vitesse, même les plus anodins. Pour qu’ils soient transformés en un déluge de PV.

Ce futur cauchemardesque, avec la verbalisation a posteriori du moindre de vos excès de vitesse, est malheureusement très proche si l’on laisse l’Europe achever ce projet d’attaque sans précédent sur la liberté des citoyens.

Pour preuve : la loi française "LOM" (Loi d’orientation des mobilités) fraîchement votée prévoit qu’une simple ordonnance gouvernementale pourra rendre accessible aux forces de l’ordre "certaines données des véhicules routiers connectés, y compris des systèmes d’aide à la conduite ou de navigation intégrés au véhicule, nécessaires à l’exercice de leurs missions"… En clair, la police aura alors accès à votre vitesse pour vous verbaliser après coup !!!

Oui, contrairement à ce que prétendent les technocrates européens, tout est déjà prêt pour utiliser ces boîtes noires comme outil de contrôle permanent de notre vitesse et de répression massive des conducteurs.

Alors qu’on sait aussi que l’infrastructure est en cause dans 40 % des accidents mortels, que seulement 16 % des accidents mortels sur autoroute sont causés par des excès de vitesse, et qu’un tiers des accidents ont une cause indéterminée…

... l’Europe a décidé d’incriminer, définitivement et sans retour en arrière possible, le facteur vitesse, méprisant totalement ces faits, les analyses de nombreux experts de la route et la liberté des citoyens.

C’est la laisse électronique ultime du conducteur : infantilisation maximale, liberté zéro !

Va-t-on accepter de sacrifier ainsi l’une de nos premières libertés, celle de se déplacer librement, au nom d’une soi-disant "sécurité" où des robots vont nous fliquer en permanence ?

Aujourd’hui, il existe un dernier espoir de stopper ce flicage inacceptable des conducteurs.

La Commission des pétitions qui a examiné notre pétition "Non au flicage permanent des conducteurs" déposée au Parlement européen a informé la commission Protection des consommateurs et vient de "demander à la Commission européenne de procéder à une enquête préliminaire".

Visiblement, il y a quand même quelques personnes qui s’inquiètent, au sein des instances européennes, des libertés des citoyens et du traitement indigne que ce projet leur réserve.

Avec cette enquête préliminaire, qui ouvre une étape supplémentaire dans le processus de vote du texte, nous avons une fenêtre de tir à ne pas manquer.

C’EST MAINTENANT QUE NOUS DEVONS MOBILISER TOUTES NOS FORCES
POUR INFORMER ET MOBILISER UN MAXIMUM DE CITOYENS EXIGEANT QUE LE CONSEIL DES MINISTRES DE L'UNION EUROPEENNE REJETTE CE PROJET LIBERTICIDE,
PREMICES D’UNE REPRESSION SANS PRECEDENT SUR LES CONDUCTEURS.

JE SIGNE LA PÉTITION

Nous devons absolument déclencher une véritable déferlante de signatures pour peser sur le vote des ministres !

Nous comptons sur toute l’aide que vous pourrez nous apporter pour alerter au plus vite un maximum de Français et même d’autres citoyens européens, si nos moyens nous le permettent.

Alors, signez la pétition, si vous ne l’avez pas déjà fait.

Puis, transférez vite cet email à l’ensemble de vos contacts, et diffusez au maximum la pétition sur les réseaux sociaux :

https://mobilisezvous.liguedesconducteurs.org/non-au-flicage-permanent-des-conducteurs/

Après avoir signé, vous aurez également la possibilité de faire un don à l’association sur notre page sécurisée.

Votre contribution, quel que soit son montant, sera une aide extrêmement précieuse pour :

* diffuser ce message et la pétition par tous les moyens à notre disposition,

* lancer une campagne médiatique d’ampleur pour alerter le plus de monde possible de ce que manigance l’Union européenne et faire savoir qu’il est encore temps de tout stopper,

* faire traduire cet email et la pétition et les diffuser dans le plus de pays possible de l’Union européenne pour obtenir au minimum 200 000 signatures dans un premier temps, et bien plus ensuite si nous parvenons à rallier des citoyens de l’ensemble des pays européens.

Chaque euro récolté sera une aide très précieuse pour nous permettre de stopper, au plus vite, ce projet scandaleux de flicage à l’échelle d’un continent entier !

Mais surtout, quelle que soit votre décision, n’oubliez surtout pas de signer la pétition "Non au flicage permanent des conducteurs" et de la partager autour de vous !

JE SIGNE LA PÉTITION

Par avance, un immense merci pour votre participation. Il en va de votre liberté de circuler et de celle de millions de conducteurs.

Cordialement,

L’équipe de la Ligue de Défense des Conducteurs


Moi c'est fait, à diffuser massivement.[/url]
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé

Bobinou
Golfiste motivé
Golfiste motivé


Inscrit le: 27 Mar 2011
Messages: 1229
Ville: nowhere in America
Département: 42
Pays: FRANCE

MessagePosté le: Vendredi 14 Juin 2019, 12:07    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Chère Madame, cher Monsieur,

Il y a quelque temps, vous avez signé la pétition "Non à l’interdiction de signaler les contrôles de vitesse".

Souvenez-vous : le Gouvernement voulait pouvoir interdire le signalement des contrôles routiers par Waze et Coyote, sous le prétexte de lutter contre le terrorisme... En réalité, il s’agissait surtout de piéger encore plus de conducteurs avec les radars ! Quitte à sacrifier les assistants d’aide à la conduite pourtant très utiles pour notre sécurité.

Grâce à votre mobilisation et à celle de plus de 130 000 autres conducteurs, le Gouvernement avait reculé.

Mais voilà qu’il revient à la charge. Et cela, de façon particulièrement sournoise !

Le Gouvernement et sa majorité viennent de camoufler leur mesure scandaleuse dans un amendement au projet de loi d’orientation des mobilités (LOM). Un amendement déposé à la dernière minute, pour prendre tout le monde par surprise !

C’est indigne... Mais cette fois non plus, nous n’allons pas rester sans réagir.

Il faut faire barrage de toute urgence !

Pour cela, s’il vous plaît, faites suivre le message ci-dessous à tous vos amis. Faites-leur savoir ce que le Gouvernement manigance contre Waze et Coyote, et demandez-leur de signer eux aussi la pétition.

Et ensuite, surtout n’hésitez pas à partager la pétition sur vos réseaux sociaux, pour donner encore plus d’ampleur à notre mobilisation :

https://mobilisezvous.liguedesconducteurs.org/signalements-controles-vitesse/

C’est très important : il faut que nous soyons les plus nombreux possible à faire pression sur les parlementaires, pour exiger qu’ils s’opposent à ce projet dirigé contre les conducteurs !

On compte sur vous.

Merci d’avance !

Bien cordialement,
L’équipe de la Ligue de Défense des Conducteurs
Objet : Alerte : nouvelles attaques contre Waze et Coyote

Madame, Monsieur,

Le Gouvernement et la majorité reviennent à la charge pour interdire le signalement des contrôles de vitesse sur les applications comme Waze ou Coyote.

Il faut faire barrage de toute urgence !
Signez sans attendre la pétition "Non à l’interdiction de signaler les contrôles de vitesse" :

JE SIGNE LA PÉTITION

C’est un projet que le Gouvernement manigance depuis longtemps.

En 2017, il avait préparé un décret pour interdire le signalement des contrôles routiers... sous le prétexte de lutter contre le terrorisme. Aussitôt, la Ligue de Défense des Conducteurs avait sonné l’alarme : la pétition que nous avions lancée alors avait recueilli plus de 263 000 signatures.

En 2018, le Gouvernement était revenu à la charge avec un nouveau prétexte : cette fois-ci, il s’agirait de lutter, pêle-mêle, contre les enlèvements, contre l’alcool au volant, contre la conduite sous l’emprise de stupéfiants.

Mais depuis, on n’en avait plus entendu parler...

... jusqu’à ce que des députés camouflent la mesure dans un amendement au projet de loi d’orientation des mobilités(LOM), en cours d’adoption. Un amendement déposé à la dernière minute, pour prendre tout le monde par surprise !

Même si, officiellement, les contrôles de vitesse ne sont pas concernés, ils le seront bien entendu, puisqu’ils peuvent tout à fait être organisés en même temps que d’autres contrôles…

Concrètement, pendant une durée pouvant aller de deux à douze heures, Waze, Coyote et tous les assistants d’aide à la conduite pourront être réduits au silence : il leur sera interdit de signaler la présence des forces de l’ordre dans une zone donnée.

Il faut réagir de toute urgence ! Les députés doivent voter dans les toutes prochaines heures. Il faut faire entendre notre voix auprès des parlementaires pour exiger qu’ils s’opposent à ce projet. S’il vous plaît, signez la pétition qui leur est adressée !

JE SIGNE LA PÉTITION

Si nous ne faisons rien, les assistants d’aide à la conduite comme Waze ou Coyote seront condamnés à disparaître en France. Il s’agit pourtant d’un outil précieux, qui met en garde les conducteurs contres les brusques ralentissements, les objets sur la voie, l’approche des zones de danger, etc.

L’utilisation des assistants d’aide à la conduite est d’ores et déjà proscrite en Autriche et en Suisse. C’est un bien mauvais exemple que la France s’apprête à suivre en bridant leurs fonctionnalités...

Tout ça pour rentabiliser le déploiement des radars et intensifier le racket des conducteurs ! Car, derrière cette mesure, c’est bien une déferlante de PV et de retraits de points supplémentaires qui va s’abattre sur nous.

Il faut empêcher ça !

Signez immédiatement la pétition aux parlementaires pour leur demander de s’opposer à ce projet insupportable :

JE SIGNE LA PÉTITION

Si nous ne faisons rien, si nous ne faisons pas entendre notre voix auprès des parlementaires, ils entérineront cette mesure sans sourciller. Mais si nous sommes suffisamment nombreux à nous manifester, si nous faisons pression sur les parlementaires, nous pourrons obtenir d’eux qu’ils votent contre.

Voilà pourquoi nous vous demandons de signer cette pétition qui leur est destinée. Faites-la signer également autour de vous, transférez ce message à vos contacts et partagez ce lien sur les réseaux sociaux :

https://mobilisezvous.liguedesconducteurs.org/signalements-controles-vitesse/

En 2011, souvenez-vous, le Gouvernement avait déjà tenté d’en finir avec les assistants d’aide à la conduite. Confronté à la fronde des conducteurs, il avait reculé.

Aujourd’hui, alors qu’il tente d’interdire le signalement des contrôles de vitesse, nous devons nous mobiliser à nouveau pour faire échec à son projet.

Nous comptons sur votre participation pour susciter une puissante vague de protestation.

Cordialement,

L’équipe de la Ligue de Défense des Conducteurs

https://mobilisezvous.liguedesconducteurs.org/signalements-controles-vitesse/
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé

Bobinou
Golfiste motivé
Golfiste motivé


Inscrit le: 27 Mar 2011
Messages: 1229
Ville: nowhere in America
Département: 42
Pays: FRANCE

MessagePosté le: Jeudi 19 Septembre 2019, 16:56    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:


Cher ami conducteur,

Vous faites partie des toutes premières personnes à avoir vu clair dans le jeu du gouvernement, qui, non seulement nous enfume en faisant mine de céder sur le 90 km/h, en bloquant par derrière toute initiative en ce sens...

...mais qui en profite carrément pour préparer en douce des mesures encore pire que le 80 km/h, comme l'interdiction de doubler sur des dizaines et des dizaines de kilomètres !!!

Nous ne pouvons pas laisser faire ça !

Il y a quelques jours, vous avez signé la pétition "Pour un vrai retrait du 80 km/h". Et aujourd'hui, celle-ci atteint presque 100 000 signatures !

Mais il reste encore un effort à faire avant de passer ce cap symbolique. Et pour collecter les signatures qui manquent encore, nous avons impérativement besoin de votre aide.

Pour cela, s'il vous plaît, transférez tout de suite l'email ci-dessous.

Beaucoup de Français ont encore du mal à croire que le Gouvernement est capable d'une telle duplicité.

Alors, nous avons besoin de gens comme vous, qui ne sont pas dupes de leurs beaux discours, pour leur ouvrir les yeux et les rallier !

Avec 100 000 signatures au compteur, les médias commenceront à s'intéresser à notre action, et ils relaieront notre combat auprès du grand public, pour avoir encore plus de gens à nos côtés et ainsi obtenir un vrai retrait du 80 km/h, et l'arrêt des projets délirants du gouvernement.

Vous le voyez, votre action peut tout changer. Nous comptons sur vous ! Transférez massivement l'email ci-dessous.

Merci beaucoup !

L'équipe de la Ligue de Défense des Conducteurs

Chère Madame, cher Monsieur,

Le 80 km/h, les Français n’en ont jamais voulu, et ils n’en veulent toujours pas !

Le Gouvernement le sait bien, et, pour apaiser la colère des conducteurs, il a promis qu’il allait assouplir sa mesure absurde, imposée sans concertation.

Pour cela, une loi est en cours d’adoption. Mais pour la faire appliquer, les pouvoirs publics ont déjà prévu des conditions totalement irréalistes et délirantes.

Sur les routes où la limitation à 90 km/h sera rétablie, vous n’aurez plus le droit d’effectuer le moindre dépassement.

C’est insensé !

Si nous restons sans réagir, non seulement le 80 km/h restera la règle, mais en plus, son faux assouplissement servira de prétexte au Gouvernement pour imposer de nouvelles contraintes aux conducteurs.

C’est inacceptable ! Pour un retrait du 80 km/h sans condition, signez la pétition !

JE SIGNE LA PÉTITION

Ce projet délirant, qui consiste à n’autoriser le rétablissement du 90 km/h qu’à la condition qu’on interdise totalement les dépassements, c’est celui des pseudo-experts du CNSR (le Conseil national de la Sécurité routière), des idéologues anti-voiture nommés pour la plupart par le Gouvernement.

C’est écrit noir sur blanc dans leur rapport du 9 juillet 2019 : sur les routes concernées, pour rétablir le 90 km/h, il faudra "une interdiction générale de dépassement" matérialisée par "une séparation physique" entre les deux voies de circulation.

En théorie, donc, vous aurez le droit de rouler à 90 km/h, mais, en pratique, vous serez enfermé dans un couloir de circulation, sans possibilité de doubler les camions, ni même les voitures sans permis limitées à 45 km/h !

Oui, vous avez bien lu : vous serez obligé de rouler au ralenti sur une route bien dégagée, où vous pourriez tout à fait effectuer un dépassement en toute sécurité… comme vous l’aviez toujours fait jusqu’à présent.

Ce sera infernal !

Et si, par chance, la circulation est fluide, une armée de nouveaux radars sera en fonction pour vous traquer et vous ponctionner au moindre petit dépassement de la vitesse maximale autorisée.

Car parmi les "mesures compensatoires" exigées par le CNSR pour rétablir le 90 km/h, en plus de l’interdiction de dépasser, il y a l’installation de radars supplémentaires, partout où le 80 km/h sera "assoupli"...

Ces gens-là ne veulent pas vous laisser le moindre répit au volant !

Leur objectif, c’est de nous brider, et d’entraver notre liberté de circuler, et cela, par n’importe quel moyen. C’est insupportable ! Mais nous n’allons pas nous laisser faire sans réagir. C’est hors de question !

Pour faire échec au projet délirant du CNSR et pour obtenir le retrait du 80 km/h sans condition, s’il vous plaît, signez la pétition lancée par la Ligue de Défense des Conducteurs, adressée au chef du Gouvernement !

JE SIGNE LA PÉTITION

Pendant des années, comme tous les conducteurs responsables, vous avez roulé sur des routes limitées à 90 km/h sans prendre aucun risque inconsidéré.

Et soudainement, sans aucune raison valable, simplement parce qu’Édouard Philippe a fait du 80 km/h sa lubie, le CNSR décrète que, désormais, il faudra soit nous imposer une vitesse anormalement basse, soit nous empêcher d’effectuer le moindre dépassement ?

Cela n’a aucun sens !

Les idéologues du CNSR sont complètement déconnectés des réalités du terrain. Comme l’explique le président de la Dordogne, par exemple, un élu local qui sait beaucoup mieux de quoi il parle, ce n’est pas parce qu’on roule à 90 qu’on provoque un accident !

Édouard Philippe et les pseudo-experts du CNSR prétendent que s’ils briment les conducteurs, c’est pour sauver des vies. Mais la réalité dément leurs propos.

La preuve : depuis l’entrée en vigueur du 80 km/h, la sécurité routière s’est dégradée. En 2019, malgré le 80, il y a eu sur les routes plus de victimes que l’année dernière sur la même période. Et pourtant, ils continuent leurs manœuvres pour empêcher le retour du 90 km/h.

En revanche, à cause de 80 km/h, les radars flashent trois plus qu’avant ! Avec, à la clef, encore plus d’amendes et de retraits de points et de permis...

C’est vraiment lamentable.

Au Royaume-Uni, le réseau secondaire n’est pas limité à 80 km/h, ni même à 90, mais à 97 km/h (avec, en plus, une marge de mesure plus large qu’en France en cas de contrôle).

Et alors qu’au Royaume-Uni, on a le droit de rouler plus vite que chez nous, les routes y sont aussi plus sûres qu’en France. Ce sont même les routes les plus sûres de toute l’Union européenne !

Le 80 km/h, avec son faux assouplissement assorti de conditions délirantes, c’est la traduction concrète d’une politique de sécurité routière complètement dévoyée, dont les résultats sont accablants.

Il faut en finir, au plus vite !

Pour obtenir le retrait du 80 km/h sans condition, il faut absolument que les conducteurs se mobilisent de façon massive. C’est capital.

Le Premier ministre sait bien que les Français et de nombreux élus locaux continuent de rejeter sa mesure absurde, mais il essaie de gagner du temps. Il croit que les conducteurs qui, comme vous, veulent simplement pouvoir rouler à une vitesse normale, sans être brimés en permanence, vont finir par se résigner. Et, comble du mépris, avec le CNSR, le Gouvernement utilise le faux assouplissement du 80 km/h comme un prétexte pour resserrer encore plus l’étau sur les conducteurs. C’est indigne ! Mais nous n’allons pas nous laisser piéger de cette façon. C’est hors de question !

Ensemble, nous devons absolument tirer la sonnette d’alarme, pour mettre en garde les Français contre l’arnaque inique du faux assouplissement, et mettre la pression sur Édouard Philippe pour exiger, à la place, le retrait du 80 km/h sans condition.

Nous avons un rôle important à jouer, avec tous les conducteurs qui s’informent et qui s’engagent : vous aussi, signez vite la pétition adressée au Premier ministre : "Pour un vrai retrait du 80 km/h !".

JE SIGNE LA PÉTITION

Et après avoir signé, s’il vous plaît, transmettez ce message à vos amis, pour leur faire connaître le projet délirant du CNSR, et pour leur permettre de soutenir eux aussi la pétition pour un retrait du 80 km/h sans condition.

Ensuite, vous pourrez partager la pétition sur les réseaux sociaux, pour lui donner encore plus d’impact :

https://mobilisezvous.liguedesconducteurs.org/pour-un-vrai-retrait-du-80-kmh/

Et c’est comme ça que nous rallierons de nouveaux conducteurs, pour en finir avec le 80 km/h, sans aucune condition, et pour obtenir, à la place, une politique de sécurité routière digne de ce nom, respectueuse des conducteurs, qui sauve vraiment des vies.

Bien cordialement,

L’équipe de la Ligue de Défense des Conducteurs

https://news.liguedesconducteurs.org/index.php?option=com_acymailing&ctrl=url&subid=424235&urlid=1835596&uuid=5b30e17c118254cb40c2cec38e8bef71&mailid=2097
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé

Bobinou
Golfiste motivé
Golfiste motivé


Inscrit le: 27 Mar 2011
Messages: 1229
Ville: nowhere in America
Département: 42
Pays: FRANCE

MessagePosté le: Samedi 19 Octobre 2019, 21:10    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Cher ami conducteur,

Pour la première fois depuis l'installation des radars, nous avons l'opportunité d'obliger les députés à mettre un coup d'arrêt sur les radars.

Alors, s'il vous plaît, envoyez à votre député la pétition STOP AUX RADARS et faites circuler massivement autour de vous.

Si tous les conducteurs concernés se mobilisent, ça peut être le début de la fin des radars.

Voici ce qui se passe :

Le gouvernement veut faire voter aux députés, dans les jours qui viennent, 190 millions d'euros de dépenses pour un nouveau plan de radars vraiment révoltant pour vous verbaliser massivement, et encore plus sournoisement :

- Il veut remplacer les radars fixes par des radars surpuissants, les "radars tourelles" qui flashent 100 mètres devant - avant même qu'on les voie - et 100 mètres derrière, sur 6 voies en même temps et, en plus, qui traquent les infractions jusqu'à l'intérieur des voitures !

Et il pousse le vice jusqu'à rendre ces radars déplaçables sans préavis pour mieux tromper les conducteurs. Et comme les flashs de ce radar sont invisibles, on ne saura jamais où ils sont réellement positionnés…

- Il veut déployer des voitures-radars indétectables, qui traquent jour et nuit le moindre de nos petits dépassements de vitesse, dans 4 régions de plus. Régions gardées secrètes, pour empêcher toute rébellion.

Ca va être un déluge de PV ! Et des millions de conducteurs, responsables, qui n'ont jamais eu d'accident, seront de plus en plus tétanisés à l'idée de se faire flasher au moindre écart.

Mais pour la première fois, nous avons une réelle opportunité de bloquer ce vote et d'empêcher ces sinistres projets organisés contre vous :

Depuis des années, on avait beau clamer que les radars ne servaient qu'à ponctionner de simples conducteurs qui n'ont pas une conduite dangereuse, on manquait de preuves irréfutables. Pour les députés, c'était difficile – pour ne pas dire impossible – de s'opposer aux radars.

Ce temps est révolu.

Depuis décembre dernier (seul mois où le gouvernement a communiqué officiellement sur le pourcentage de radars dégradés!), nous avons la preuve irréfutable, chiffres à l'appui, que les radars ne sauvent pas de vies :

Décembre 2015, 2016, 2017 :

Avec les radars à plein régime, 311 morts en moyenne sur les routes.

Décembre 2018 :

Avec 60 % des radars hors service, seulement 292 morts sur les routes.

Et depuis, la mortalité routière est stable, alors que beaucoup de radars sont toujours hors service...

C'est cet argument irréfutable qui nous a permis de faire déposer un amendement pour la suppression de cette nouvelle dépense pour les radars.

Et c'est cet argument irréfutable que nous allons marteler, avec votre aide, auprès des députés, pour les obliger à s'opposer à cette dépense, et à défendre les citoyens face à la répression arbitraire et inefficace par les radars.

S'il vous plaît, envoyez la pétition STOP AUX RADARS à votre député en cliquant ici :
J'ENVOIE LA PÉTITION "STOP AUX RADARS" A MON DÉPUTÉ

J'envoie la pétition "stop aux radars à mon député

Et ce n'est pas tout.

Ici, à l'association, nous avons décortiqué les documents budgétaires sur l'utilisation de l'argent des radars. Il ressort de notre enquête que moins de 8 % des recettes des radars va directement aux routes…

… Exit donc le second argument mensonger du gouvernement qui prétend que les PV-vitesse servent à améliorer l'état des routes pour notre sécurité !

Pour la première fois, les députés ont en main deux arguments massue pour s'opposer au vote de nouvelles dépenses pour les radars.

Alors, si vous et tous les conducteurs injustement traqués et verbalisés par les radars, vous les bombardez de messages leur demandant de dire "Stop aux radars", ils peuvent refuser de voter les 190 millions d'euros de dépenses pour les radars inscrites dans le projet de loi de Finances pour 2020 en cours d'examen…

...et ouvrir l'indispensable débat sur la politique de sécurité routière, pour passer de la répression de masse par les radars, à une politique humaine et utile pour sauver des vies sur les routes.

Vous le voyez, votre action est déterminante :

1 ---> Signez et envoyez en urgence la pétition "STOP AUX RADARS" à votre député.

J'ENVOIE LA PÉTITION "STOP AUX RADARS" A MON DÉPUTÉ

En indiquant votre code postal, le nom de votre député sera automatiquement sélectionné, et votre signature lui sera transmise avec celles des autres signataires de votre circonscription.

Faites-le immédiatement, pour que votre député reçoive en même temps le maximum de messages directement envoyés par les électeurs de sa circonscription !

Vous le savez : les députés sont très sensibles aux remontées directes de leur circonscription. Souvenez-vous, ils ont d'ailleurs été très nombreux à s'opposer à nos côtés à l'abaissement de la vitesse à 80 km/h. Y compris certains députés "En marche".


https://news.liguedesconducteurs.org/index.php?option=com_acymailing&ctrl=url&subid=424235&urlid=1835681&uuid=1055e54d37dd28f38babc2a61eb0c43e&mailid=2150[/quote]
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé

Bobinou
Golfiste motivé
Golfiste motivé


Inscrit le: 27 Mar 2011
Messages: 1229
Ville: nowhere in America
Département: 42
Pays: FRANCE

MessagePosté le: Dimanche 01 Décembre 2019, 10:36    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
A partir du 1er janvier 2020, toutes les voitures particulières et les véhicules utilitaires légers neufs seront équipées du On-Board Fuel Consumption Meter (OBFCM), imposé par l'Union Européenne. Mais dans quel but ?

Dès 2021 les constructeurs automobiles devront transmettre à l'UE des données sur la consommation réelle de carburant de leurs véhicules par le biais de cette véritable boîte noire embarquée. Cette mesure, prévue par le nouveau cycle WLTP, a pour objectif de corréler les valeurs homologuées avec les données réelles de conduite. Le constructeur doit en effet garantir l'exactitude des données avec une marge de plus ou moins 5%.

Mais sous couvert de transparence louable pour les consommateurs, l'objectif caché n'est-il pas à terme de contrôler ou taxer les conducteurs qui se montrent trop énergivores ? La question est légitime dans la mesure où ce mouchard électronique aura pour but de collecter les données de consommation de carburant (OBFCM) via la gestion moteur mais pas seulement. Le logiciel enregistrera aussi la consommation d'énergie des voitures électriques ou hybrides rechargeables. Il enregistrera également la distance totale parcourue par le véhicule depuis sa mise en service, le débit de carburant et même la vitesse du véhicule...

Et à compter de 2021, la transmission des données à la Commission sera mise en place. A ce stade, le mystère demeure entier car on ne sait pas très bien comment le transfert de données futur sera mis en oeuvre ni quelle utilisation en sera exactement faite.

Selon certains experts interrogés sur ce sujet sensible de la collecte de données de conduite, l'introduction d'une taxe annuelle directement liée à la consommation de carburant (donc aux émissions de CO2) serait envisageable. Reste à savoir si elle se limiterait à punir les constructeurs dont les valeurs d'homologation sont trop éloignées de la réalité, ou carrément à imposer les conducteurs sur la base de leur consommation de carburant, incitant ainsi tout le monde à lever le pied...

Avec l'informatisation croissante de l'automobile, une part de liberté semble devoir s'évaporer aussi dans l'atmosphère.


Source: Automobile Sportive.com

Vive la liberté!!!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FORUM -> Le Bar...sans alcool... Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page Précédente  1, 2
Page 2 sur 2

 
 Sauter vers:   
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers
Vous pouvez télécharger des fichiers

Copyright Golfistes.com 2005-2013 - Contact administrateur - Déclaration CNIL n°1165810
Powered by phpBB 2.0.19 © 2001/3 phpBB Group - Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure

Rss  
RSS Golfistes  

Rejoignez-nous
Facebook Golfistes  

Optimisé 1024x768
internet explorer   Mozilla Firefox   Google Chrome